Rechercher

Différences entre kits éthanol

Mis à jour : janv. 11





Vous cherchez probablement comment faire des économies et vous avez vu ces appareils permettant de faire le plein pour 30€ à l'E85 ?

Deux questions vous viennent rapidement à l'esprit en regardant sur internet :


" Mais quelles sont les différences entre les boitiers et pourquoi les prix varient du simple au double ?"

Nous allons essayer de répondre à vos questions dans cet article et vous éclairer sur les kits en vente sur internet et dans les garages !


1/ PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Pour mieux comprendre ce que vous allez acheter, voici une brève description du fonctionnement d'un boitier éthanol.


Celui-ci, à l'inverse d'une reprogrammation moteur (dont nous parlons ici), va se charger de biaiser le calculateur de l'automobile. Cela veut dire que l'on va ajouter un pièce (kit de conversion) au véhicule qui va se charger de prendre le relais sur l'origine. Le calculateur de la voiture restera donc vierge de toute modification (en cas de contrôle ou de vente) et sera utilisable normalement à partir du moment où vous retirez le boitier. C'est comme si votre véhicule n'avait pas subît de modification.


2/ DIFFÉRENCES ENTRE LES KITS E 85


Il existe deux catégories de boitiers bio éthanol :

  1. Le premier (90% des ventes) est adapté aux véhicules à injection multipoint Branché sur les injecteurs, il va prendre le relais afin d'ajuster le volume de carburant injecté. Dans ce cas, vous devez obligatoirement avoir un véhicule essence à injection multipoint (un injecteur par cylindre). La quasi totalité des véhicules essence étaient de ce type il y a encore quelques années. Avec les normes anti-pollution récentes, les constructeurs fabriquent de plus en plus de moteurs à injection directe (ci-dessous).

  2. Le deuxième est adapté aux véhicules à injection monopoint (modèles souvent récents Tfsi, fsi, Puretech, TCE, THP, GDI...). Ces boitiers fonctionnent totalement différemment des précédents et jusqu'à récemment, la solution la plus adaptée était de faire reprogrammer sa voiture pour enfin pouvoir utiliser du bioéthanol. Heureusement, des ingénieurs ont mis au point un nouveau système de dernière génération permettant d'installer un boitier via des capteurs (voir ici). Celui-ci vous évite enfin une " repro " et vous permettra d'effectuer des économies simplement sur chaque plein !


À savoir : Le prix varie déjà entre les deux types de technologie indiquées ci-dessus.

CAS À PART ( boitier OBD-II ) :

Nous n'avons pas parlé des "boitiers" permettant de se connecter directement sur la prise OBD II de la voiture qui permettraient de rouler avec 50 à 80% d'éthanol. Il ne s'agit clairement pas (pour nous) d'une solution adaptée de par sa fonctionnalité. Aucun réglage possible, non fait pour rouler 100% à l' E85, démarrage difficile...Nous ne nous attarderons donc pas sur cet objet.


3/ QUALITÉS DES MATÉRIAUX


Comment bien choisir son kit éthanol ?

  1. Provenance : Beaucoup de fabricants de kits sont chinois et sont bien trop souvent de médiocre qualité (composants bas de gamme / finition aléatoire / connecteurs de piètre qualité souvent à refaire ou à ressouder) car seul le coup final du produit importe. Il s'agit clairement de boitier "premier prix". Notre but n'est pas de dénigrer les produits de Chine mais après de nombreuses recherches, nous n'avons pas trouvé de boitiers qualitatifs. Pensez également à acheter un produit à la norme européenne CE, premier gage de sérieux. Une notice en Français est également appréciable !

  2. Qualité : Le boitier peut-être étanche, résiné, en plastique, en aluminium, résistant au choc, facile à monter et à démonter (faut-il monter les câbles ou arrivent-ils déjà installés ?), est-il bien conçu pour être accessible pour les réglages si nécessaire ? Quelles sont les garanties ? Cela fait la différence sur la facilité d'installation et l'utilisation au quotidien. Il est très important également que le câblage kit / injecteurs soit de très bonne qualité (pour les kits à injection indirecte) afin d'éviter que les fils se déconnectent ou ne durent pas dans le temps.


4/ TECHNOLOGIE:


  1. Devez-vous vérifier la polarité avant installation ? (maîtriser un multimètre est préférable si c'est le cas), pour de nombreux kits, cela est nécessaire et peut déjà compromettre l'installation si vous ne savez pas utiliser ce type d'outil.

  2. Quels sont les réglages possibles ? Le nombre de potentiomètres ? (cela permet d'ajuster avec un petit tournevis les réglages du boitier pour améliorer le démarrage à froid, à chaud etc...). Sont-ils accessibles facilement ?

  3. Vérifiez si le boitier bénéficie bien d'une sonde de température pour des démarrages précis en hiver et pas simplement d'un système dît " de démarrage facile " qui n'indique rien de concret et qui vous fera très certainement défaut dès que les températures baisseront !

  4. Un bouton marche / arrêt peut être pratique si vous comptez rouler encore régulièrement à l'essence une fois le kit installé afin de ne pas surconsommer (en cas de station éloignée par exemple ou lors d'un départ en vacances).

  5. Certains proposent également des capteurs de carburant afin d'ajuster à la micro seconde le dosage de carburant. Ces boitiers sont souvent bien plus chers et plus complexes à installer.

6/ NORME ET HOMOLOGATION:


Vous avez le choix pour acheter votre kit :

  1. Sur internet et l'installer vous même si vous vous en sentez capable (plus économique).

  2. Sur internet et le faire installer par un garage.

  3. Directement en garage et le faire installer par celui-ci.

Pour les deux premières solutions, l'homologation de son véhicule n'est pas possible ( c'est à dire changer la carte grise en FE ) car ceux-ci n'ont pas été validé par l'UTAC (Union Technique de l'Automobile, du Motocycle et du Cycle Union de Syndicats). Pour la 3ème solution, certaines grandes enseignes ont acheté les droits de distribution et d'installation des quelques boitiers éthanol homologués existants. Attention toutefois, cela ne veut pas dire que vos garanties constructeurs (si tel est le cas) fonctionneront car toutes modifications entraînent l'annulation de celles-ci (moteur le cas présent).

Le législation actuelle est donc encore ambiguë et démocratise d'un côté un carburant économique (0,59 ctm en moyenne) qui peut être fabriqué en France (voir article ici) en augmentant le nombre de stations services distribuant du E85 et d'un autre côté met en place une procédure longue et très coûteuse pour pouvoir l'utiliser.


La différence entre boitier homologué et non homologué se résume donc la plupart du temps à des papiers. Certains kit en vente en ligne sont parfois de bonne qualité et vous satisferont certainement tout autant qu'une installation homologuée mais vous devez savoir que c'est en connaissance de cause et que c'est de votre responsabilité.

Tout les fabricants ne pourront pas se permettre un investissement de plusieurs centaines de milliers d'euros mais pourront vous proposer un boitier de qualité au bon prix, vous permettant de rentabiliser rapidement votre installation. Libre à vous, selon votre budget, de choisir le plus à même de vous satisfaire.

Nous espérons vous avoir éclairé sur comment choisir son kit éthanol et quelles solutions s'offrent à vous pour convertir votre voiture au superéthanol !


Pour visiter notre boutique, rdv ici: https://www.biothanol.com/boutique-bio-ethanol-kit-xfuelpro





28 vues

Biothanol:

7 rue de Lattre de Tassigny
17430 Tonnay-Charente - France

CONTACTEZ-NOUS :

Une question ?

Tél: 09 54 18 80 62

Compatibilité et S.A.V ?

contact@biothanol.com

  • Facebook

© 2020 par Biothanol. TVA Non récupérable.